fbpx
Accueil » Douleurs et Digestions : Mes dossiers sur les huiles essentielles » Comment supprimer des douleurs avec les huiles essentielles ? » Dysménorrhée ou règles douloureuses : comment utiliser les huiles essentielles ?

Dysménorrhée ou règles douloureuses : comment utiliser les huiles essentielles ?

Si vous lisez cet article, c’est que vous faites partie des femmes qui ont des règles douloureuses. On appelle cela aussi dysménorrhée. Je vais vous expliquer ici comment utiliser les huiles essentielles pour des règles douloureuses.

Vous allez voir que l’huile essentielle d’estragon (associée à l’arnica) est particulièrement efficace en cas de dysménorrhée. Elle supprime tout simplement la douleur. Je vous expliquerai comment l’utiliser.

Vous découvrirez aussi d’autres huiles essentielles qui complètent l’action de l’estragon.

C’est parti !

Dysménorrhée : 2 solutions simples avec l’Estragon et l’Arnica

On la connaît en cuisine mais l’huile essentielle d’estragon s’emploie souvent contre certaines douleurs, l’anxiété ou encore pour des problèmes digestifs.

Elle permet d’apaiser les douleurs des règles et de limiter les fortes contractions de l’utérus. Elle empêche également les spasmes.

Voici comment utiliser cette huile essentielle pour des règles douloureuses.

L’huile d’Estragon contre les règles douloureuses

Comme vous allez utiliser cette huile essentielle en massage sur le ventre, il est recommandé avant de l’applique de la diluer dans une huile végétale.

Celle qui est le plus adaptée pour les règles douloureuses est l’huile végétale d’arnica. Vous la trouverez facilement dans le commerce. Vous pourrez par la suite vous en servir pour d’autres douleurs.

Voici comment faire votre préparation :





  • 1 à 2 gouttes d’huile essentielle d’estragon,
  • dans une cuillère à soupe d’huile végétale (si possible avec l’huile végétale d’arnica).

Procéder à des massages au niveau du bas ventre. Répétez 4 fois par jour jusqu’à amélioration.

règles douloureuses huile essentielle estragon

Vous pouvez aussi utiliser cette huile essentielle en interne (c’est à dire en l’avalant).

Pour cela, posez une goutte d’huile essentielle d’estragon sous la langue mais je préfère de loin la technique avec le massage sur le bas ventre.

Les femmes enceintes ou allaitantes ainsi que les bébés de moins de 3 ans ne peuvent pas utiliser l’huile essentielle d’estragon.

L’huile végétale d’Arnica  et la dysménorrhée

L’huile végétale d’arnica est la reine des huiles pour les bobos du quotidien mais vous pouvez aussi l’utiliser avantageusement contre la dysménorrhée.

Vous pouvez l’utiliser seule pour des douleurs de règles.

Pour cela, massez le bas ventre avec quelques gouttes de macérât huileux d’arnica, 2 ou 3 fois par jour.

Règles douloureuses huile essentielle

N’hésitez pas ajouter 1 ou 2 gouttes d’huile essentielle d’estragon comme vous avez pu le lire dans le paragraphe précédent.

Cette synergie arnica et estragon est très bonne pour les règles douloureuses.

Autres possibilités contre la dysménorrhée.

D’autres huiles essentielles peuvent aussi être utilisées en cas de dysménorrhée. C’est ce que vous allez découvrir en poursuivant votre lecture.

Les huiles essentielles à avaler (en interne)

Vous le savez sans doute, on peut aussi prendre les huiles essentielles en interne, c’est à dire en les avalant. Mais attention, ne les avalez jamais pure ! Elles doivent toujours être prises sur un support.

L’eucalyptus citronné est une huile essentielle antalgique indiquée pour les maux de tête, les maux de gorge et les règles douloureuses. Voici comment vous pouvez l’utiliser avec le basilic tropical :

Sur un comprimé neutre, 3 fois par jour, pendant 5 jours. Vous pouvez aussi prendre ce mélange dans une cuillère à café de miel ou d’huile d’olive.

Ne confondez pas l’eucalyptus citronné avec l’eucalyptus radié ou globulus. Ce ne sont pas les mêmes huiles essentielles.

Les huiles de basilic et d’eucalptus citronné sont interdites pour les femmes enceintes ou allaitantes.

Les huiles essentielles en massage contre la dysménorrhée

Vous avez vu tout à l’heure l’utilisation de l’huile d’estragon en massage. Ce n’est pas al seule efficace pour des règles douloureuses. Voici d’autres recettes intéressantes à tester.

Voici 2 autres recettes efficaces contre la dysménorrhée :

Recette N° 1

Pour cette première recette, vous avez besoin de :

Faites ce mélange dans le creux de la main et massez le bas du dos et du ventre avec cette lotion, 3 ou 4 fois par jour en fonction de l’intensité des douleurs de règles.

Dysménorrhée : Massages aux huiles essentielles efficaces.

L’huile essentielle de lavandin abrial est calmante et antispasmodique. Elle est recommandée pour les crampes, les contractures musculaires, les courbatures, les coliques et les règles douloureuses.

La sauge sclarée permet une augmentation de la production d’oestrogène et permet de limiter les contractions utérines.

Attention, la sauge sclarée est formellement contre-indiquée dans des pathologies cancéreuses hormono-dépendantes, mastoses et fibroses.

Vous pouvez remplacer l’huile essentielle de lavandin par l’huile essentielle d’estragon avec 2 ou 3 applications par jour sur le bas du ventre avant et pendant les règles douloureuses.

Recette N°2 pour les règles douloureuses

Voici les ingrédients nécessaires :

  • 5 gouttes d’huile essentielle d’estragon,
  • 5 gouttes de lentisque pistachier,
  • 1 cuillère à café d’huile végétale d’arnica.

Appliquez ce mélange 2 fois par jour sur l’abdomen pendant 3 jours, avant et durant les douleurs.

À noter que l’huile essentielle de lentisque pistachier est contre-indiquée pour les personnes asthmatiques et épileptiques. Ce n’est pas une huile à avaler.

Recette N° 3

Voici une préparation pour les douleurs de règles :

  • 2 gouttes de gaulthérie couchée,
  • 2 gouttes de sauge sclarée,
  • 2 gouttes d’eucalyptus citronné,
  • 10 gouttes d’huile végétale de macadamia.

Appliquez le mélange sur le bas ventre jusqu’à 3 fois par jour.

À vous de choisir la formule qui vous convient le mieux contre la dysménorrhée.

Pourquoi ne pas commencer avec l’huile d’arnica ou l’huile essentielle d’estragon que vous pourrez par la suite utiliser pour d’autres douleurs ?

About Bruno

Bruno RIOTTE. Je suis ingénieur diplômé en 1993 de l'Ecole Nationale Supérieure des Industries Agricoles et Alimentaires. J'ai suivi une spécialisation en science des aliments et en biochimie. La santé, le bien-être, la nutrition c'est mon métier depuis plus de 25 ans. Je considère aujourd'hui les huiles essentielles comme des solutions efficaces à la plupart des maux du quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *