Une question ? Besoin de précisions ? Envie de partager avec nous ? N'hésitez pas à utiliser les commentaires ("Répondre") en dessous de cet article.

L’huile essentielle, l’aromathérapie … un peu d’histoire

Le sens d’aromathérapie est clair : les « arômes » sont les fragrances de l’huile essentielle et la « thérapie », la manière dont on les utilise pour soulager des symptômes physiques et stimuler le bien-être mental. Découvrez les grandes lignes de l’histoire de l’huile essentielle et de l’aromathérapie.

Se soigner avec les plantes … l’huile essentielle et l’aromathérapie ne sont pas encore connues

Nous savons que la médecine par les plantes est la plus ancienne du monde, alors que les hommes n’ont eu longtemps que cela pour soigner leur maladie et panser leurs blessures.

Nos ancêtres avaient compris, que la consommation de certaines racines, baies et feuilles soulageait nombre d’affections !

En faisant brûler des rameaux ou des feuilles de certaines plantes, les civilisations anciennes ont décelé des effets intéressants : somnolence, guérison de maladies, stimulation des sens, … .

De quand date la première huile essentielle en aromathérapie ?

La première huile essentielle et l’aromathérapie artisanale remonte à des dizaines d’années avant J.C. Les Egyptiens employaient l’huile essentielle pour embaumer leurs morts 4000 ans avant J.C. Les résines d’encens découvertes dans le tombeau de Totankhamon, 32 000 après son exhumation, exhalaient encore le parfum d’huile essentielle !

Toutes les grandes civilisations ont laissé des traces de l’utilisation de l’huile essentielle pour guérir l’esprit, le corps et l’âme.

Avec l’aromathérapie « primitive », l’huile essentielle était utilisée essentiellement en parfumerie. C’est Avicenne, médecin arabe, qui distille la toute première huile essentielle pure de l’aromathérapie : l’huile essentielle de rose.

 

Les apports de la science pour l’aromathérapie, l’huile essentielle

Grâce aux Romains, l’aromathérapie et l’huile essentielle arrivent en France. Au Moyen-Age, l’utilisation d’huile essentielle et l’aromathérapie deviennent alors la science première de la pharmacie, le pharmacien est appelé à cette époque « aromathérii ».

Au début du XVIIème siècle, une bonne centaine d’huiles essentielles sont répertoriées et employées en aromathérapie pour soigner des troubles précis.

Puis vient l’arrivée des médicaments de synthèse avec lesquels on n’imagine pouvoir tout guérir. L’aromathérapie, l’huile essentielles et la phytothérapie sont mises de côté.

huile essentielle en aromatherapie

L’huile essentielle avec l’aromathérapie sont revenues en force au XXème siècle avec René-Maurice Gattefossé, qui, s’étant gravement brûlée dans son laboratoire a mis sa main, sans réfléchir, dans une bassine remplie d’huile essentielle de lavande et fût soulagé immédiatement ! C’est lui qui a fait de nombreuses expériences avec les huiles essentielles et a démontré leur immense potentiel curatif. Cela redonne un grand élan à l’aromathérapie et l’huile essentielle.

Par la suite le docteur Valnet, chirurgien militaire, pendant la première guerre mondiale, soigne les brûlures et les blessures des militaires grâce aux propriétés antiseptiques de l’huile essentielle en aromathérapie.

Marguerite Maury a été la première à se servir d’huile essentielle dans des produits cosmétiques.

Dans les années 60, l’association aromathérapie-huile essentielle et les méthodes de massage suédois voit son apparition. Son principal traitement est un massage complet du corps avec des huiles essentielles dilués dans une huile végétale.

Puis, Pierre Franchomme dans les années 70 découvre le chémotype, empreinte digitale de chaque huile essentielle, une étape qui procure ses lettres de noblesse scientifique à l’aromathérapie pour une huile essentielle plus ciblée, plus précise, plus efficace et présentant moins de risque.

Il a fallu attendre des dizaines de milliers d’années pour analyser de près et saisir la finesse thérapeutique de l’huile essentielle en aromathérapie. Ce n’est qu’aujourd’hui que l’on prend véritablement conscience de l’extraordinaire potentiel de l’huile essentielle et de l’aromathérapie. D’autant plus que l’on peut comparer la capacité de l’huile essentielle à rivaliser sur bien des plans avec nos médicaments les plus puissants.

Annuaire de blogs

Un commentaire

  1. Merci pour toute ces explication, j’écris actuellement un mémoire sur le sujet et ton blog est très intéressant et m’a beaucoup aidé!

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*